Le Talent Day s’immerge dans les images et les données

Cette année aura marqué un tournant dans l’histoire du Talent Day avec la mise en exergue d’un axe éditorial fort autour de deux thématiques en vogue dans l’univers de l’innovation et de la création numérique : la DATA et l’IMMERSION.

Cela se traduisait par une forte fréquentation dès les premières heures de la manifestation à l’occasion d’une conférence de haute volée consacrée aux enjeux de la nouvelle industrie des images immersives co-animée par deux experts Marc Bourhis et Alexandre Jenny, cofondateur de Kolor. Ce dernier, dirigeant d’une société grenobloise rachetée au printemps par GoPro, pilote désormais la destinée des logiciels édités par le leader mondial des « action-cams ». Lors du Talent Day, il a pu distiller auprès d’un public de professionnels avertis un peu de sa connaissance très fine du marché actuel des images 360. Pour Alexandre Jenny : « tous les ingrédients sont notamment réunis pour que cette année soit celle de l’explosion de la vidéo 360 et d’un réel marché des contenus immersifs de qualité qui pourront être vu à l’aide de casques virtuels grand publics plus que confortables que jamais ».

Les images immersives dans lesquelles le spectateur plonge et déambule à sa guise nécessitent également une nouvelle forme de narration, qu’elle ait la forme linéaire du récit ou celle plus interactive du jeu. Le Talent Day a aussi permis d’explorer cette nouvelle grammaire des images au travers des témoignages de pionniers du genre comme Pierre Zandrowicz, cofondateur d’Okio Studio sans doute l’agence de production audiovisuelle la plus en pointe sur les tournages de documentaires et fictions basées sur des prises de vues à 360 ou encore celui de Sylvain Joly, Directeur artistique d’Apelab, un studio d’animation genevois qui peaufine actuellement une fiction animée interactive de plusieurs épisodes dont le scénario varie selon les actions du « spect-acteur » à l’intérieur des scènes.

Les images immersives étaient aussi au cœur de l’espace d’exposition via différentes démonstrations comme celle du logiciel Klynt qui, après avoir permis pendant plusieurs années aux professionnels de réaliser des vidéos interactives sur le web en HTML5, offre dorénavant la possibilité de construire une navigation interactive parmi des vidéos 360.

De même, le talent Day était l’occasion de découvrir les dernières innovations techniques en matière de simulation de mondes virtuels évolutifs et collaboratifs réservées aux applications industrielles via le démonstrateur Nucleus VR. Les utilisateurs de Nucleus VR situés d’un bout à l’autre de la planète peuvent en effet se réunir et interagir au cœur d’un environnement virtuel via l’une des plateformes VR en ligne déjà disponibles comme Oculus, Gear VR, Android VR, Google Tango VR ou castAR.

La data dans tous ses états
La Données au cœur de la valorisation des contenus