Formation de vendeur

Vous connaissez des produits que beaucoup de gens ne connaissent même pas ? Vous aviez votre propre petite boutique marchande quand vous étiez enfant et vous pouviez même rendre l’eau bénite agréable au diable ? Alors vous devriez envisager une formation de vendeur. Les horaires de travail réguliers sont exactement votre truc, vous préférez travailler pendant la journée et vous êtes particulièrement doué pour les relations humaines. Votre cercle d’amis vous décrit comme étant bien organisé, vous savez garder les choses en ordre et en matière d’arithmétique, personne ne peut vous tromper aussi rapidement. De plus, vous êtes toujours sur le qui-vive, vous aimez donner un coup de main et vous êtes vite excité par les nouvelles choses ? Votre carrière entre dans l’entreprise. Comment pouvez-vous l’aider ?

Critères d’un vendeur

Dans le commerce de détail, les vendeurs assument la responsabilité des marchandises de toutes sortes. Ils vérifient le stock de divers groupes de marchandises, passent des commandes répétées si nécessaire, trient les nouvelles marchandises, les présentent de la manière la plus attrayante possible et les revendent ensuite au client final. Ils sont également responsables à tout moment du contrôle de la qualité des marchandises et du maintien de l’ordre dans le magasin. Peu importe qu’il s’agisse de biens ou de services, vous conseillez vos clients, recueillez les plaintes et êtes toujours l’interlocuteur privilégié.

Formation

Vous pouvez suivre la formation de vendeur en deux ans, soit à l’école et en entreprise (en alternance), soit uniquement à l’école. En tant qu’entreprise de formation, vous pouvez choisir parmi les différents points de vente spécialisés – des magasins de meubles, des magasins de bricolage, des supermarchés et des grands magasins aux magasins de mode. En tant que stagiaire, vous travaillerez dans les salles de vente, dans l’entrepôt ou dans le bureau, dans la mesure du possible.

Des entreprises de formation particulièrement grandes et expérimentées vous offrent également la possibilité de participer à des cours et séminaires de formation approfondis et mettent à votre disposition un interlocuteur personnel. En outre, chaque stagiaire a souvent un “mentor”, c’est-à-dire qu’on vous attribue un collègue qui a déjà terminé sa formation et qui est également à votre disposition pour vous conseiller et vous soutenir. Au cours de la première année de formation de vendeur, vous apprendrez les bases. Dans le commerce de détail, le client est roi. La façon dont vous vous assurez que le client est toujours satisfait est donc au sommet de votre programme. Vous aurez également un aperçu de la gamme de produits et apprendrez à utiliser le système de point de vente. Fidèle à la devise “argent, argent, argent”, vous saurez faire la distinction entre les différents modes de paiement : espèces, CE ou carte de crédit et comment effectuer des opérations de paiement rapidement et sans erreur. Vous apprendrez également quoi faire si un client veut échanger ou se plaindre de ses marchandises au cours de la première année de votre formation à la vente. Peu importe le nombre de marchandises que vous vendez, les rayons ne sont jamais vides. En effet, en tant que vendeur, vous gardez toujours un œil sur l’assortiment et vous commandez les marchandises vendues à temps.

Au début de votre formation, vous participerez à une manifestation d’introduction et d’information où vous ferez connaissance avec vos futurs collègues et recevrez toutes les informations importantes sur les débuts. En tant que stagiaire, vous serez soutenu par des collègues expérimentés, notamment des superviseurs et des gestionnaires de formation. Lorsqu’elle choisit une école professionnelle, l’entreprise s’assure qu’elle est située à proximité de la branche de formation.

Saviez-vous que… d’après le nombre de contrats de formation conclus, la formation de vendeur est le deuxième métier de formation le plus populaire ? Dans de nombreux pays, comme l’Australie, il n’y a pas de restrictions. Les magasins sont donc également ouverts le dimanche et la nuit. Le consommateur moyen achète 65 sacs en plastique par an en plus de son achat ? les vendeurs sont obligés d’accepter des paiements consistant en un maximum de 50 pièces, y compris des pièces de cent ?

En deuxième année de formation de vendeur, vous pouvez choisir entre quatre qualifications facultatives. Dans la qualification élective “Réception et stockage de marchandises”, tout tourne autour du contrôle des stocks et des ventes ainsi que de la livraison des marchandises. Combien de marchandises ont été vendues, combien doivent être commandées à nouveau, les marchandises livrées sont-elles correctes, comment peuvent-elles être stockées de manière optimale ?

Qualifications

En revanche, dans la qualification élective “Conseil et vente”, le client est au centre de l’attention. Vous êtes l’expert pour les consultations personnelles et la résolution des conflits. La troisième qualification à option est le focus “Checkout”. Dans de nombreuses entreprises, la rapidité et la convivialité sont de la plus haute importance, car vous veillez à ce que les clients puissent payer ou échanger leurs marchandises rapidement et sans souci. La quatrième option est “Marketing”. Votre travail consiste essentiellement à déterminer quel type de publicité pourrait stimuler l’activité et comment fidéliser au mieux la clientèle. Un apprentissage de vendeur est idéal si vous avez de bonnes notes en allemand et en mathématiques à l’école. Officiellement, vous n’avez pas besoin d’un diplôme de fin d’études spécifiques, mais dans la pratique, il s’avère que la majorité des stagiaires en vente possèdent un diplôme d’études secondaires modernes. Dans vos relations quotidiennes avec les clients, il est essentiel que vous puissiez bien communiquer – et bien sûr, il est dans l’intérêt de l’entreprise que vous ne commettiez pas d’erreur dans le calcul des prix et des remises. En outre, il devrait être facile pour vous d’approcher les gens. Vous avez un contact quotidien avec les clients, où vous devez être aimable et attentif. Bien entendu, tous les clients ne vous adressent pas que des mots gentils, vous devez être capable de gérer les situations conflictuelles. Vous compléterez votre formation de vendeur par un examen intermédiaire et un examen final à la Chambre de commerce et d’industrie. Vous pouvez désormais vous appeler officiellement vendeur. Bien entendu, vous n’êtes pas encore arrivé au terme de votre carrière : De nombreuses entreprises soutiennent votre carrière dès le début.

Vous devriez devenir vendeur si :

– Vous voulez entrer rapidement dans la vie professionnelle.

– Votre bonne humeur est contagieuse.

– Vous aimez le travail varié et vous pouvez vous adapter rapidement à de nouvelles situations.

Vous ne devez absolument pas devenir vendeur si :

– Vous ne pouvez pas approcher les gens.

– Vous avez du mal à rester debout ou à marcher toute la journée.

– Vous préférez aller vous-même au centre commercial le samedi plutôt que de travailler.

Questions/Réponses pour vendeur :

Qu’est-ce qu’un fournisseur complet ? La réponse est : les magasins à rayons complets proposent la gamme complète des produits d’une succursale. Dans le secteur alimentaire, par exemple, également du pain frais et des saucisses fraîches. Les magasins de gamme complète proposent l’assortiment complet d’une succursale. Dans le secteur alimentaire, par exemple, le pain et les saucisses frais.

Que signifie le terme “commerce ambulant” ? La réponse est : une forme de commerce dans laquelle le vendeur se rend directement chez son client. Par exemple, lorsque les représentants commerciaux font des affaires directement à la porte, on parle de commerce hors domicile. Une forme de commerce dans laquelle le vendeur se rend directement chez le client. Par exemple, si les représentants commerciaux font des affaires directement à la porte d’entrée, on parle alors de ventes ambulatoires. Vous avez un poste de 9 heures.

Combien de temps de congé obtenez-vous ? La réponse : au moins 45 minutes. Les longues journées de travail ne sont pas rares dans le commerce de détail, c’est pourquoi il est important de prévoir des pauses régulières. Au moins 45 minutes. Les longues journées de travail ne sont pas rares dans le commerce de détail, c’est pourquoi il est important de prévoir des pauses régulières. Votre résultat personnel Vous avez répondu correctement à 3 questions !

Focus sur la formation d’officier de police
Formation en matière de brevets Parajuridique