Comment trouver une formation d’ingénieur de procédé pour le métal ?

Cuivre, laiton, acier et fer, lorsque vous pensez aux métaux, quelques exemples vous viennent immédiatement à l’esprit. Quiconque a prêté une attention particulière aux cours de chimie sait qu’ils ne constituent pas seulement une catégorie du tableau périodique, mais qu’ils sont parfois produits dans le cadre d’un processus complexe faisant appel à des procédés chimiques. Dans la technologie des procédés actuels, cela se fait principalement à l’aide de machines automatisées et de systèmes de contrôle technique.

Nouveau nom

La profession d’apprenti mécanicien de procédé dans l’industrie sidérurgique et des produits semi-finis spécialisés dans la métallurgie du fer et de l’acier est modernisée et, en plus des changements de contenu, reçoit un nouveau nom. Le nom officiel de la profession de formation sera “Ingénieur de procédés métalliques spécialisé dans la métallurgie du fer et de l’acier ou le formage des métaux” ou en bref : Ingénieur de procédés métalliques. Dans les hauts-fourneaux et les aciéries, vous produisez de la fonte, de l’acier et des ferro-alliages et fabriquez des tuyaux, par exemple. Les ingénieurs en procédés industriels travaillent avec de la fonte ou de l’acier chauffé au rouge ou liquide, donc il fait très chaud au travail et les vêtements de protection sont essentiels.

Qu’est-ce qu’un alliage ?

L’alliage est un terme important que vous rencontrerez à maintes reprises en tant qu’ingénieur de procédé potentiel. Un alliage est un métal mixte qui est créé en faisant fondre ensemble différents métaux. Un exemple est le laiton, qui est un mélange de cuivre et de zinc. Le terme technique “ferroalliage” est utilisé pour les alliages de fer et les sous-éléments : dans le domaine de la métallurgie du fer et de l’acier, les ingénieurs des procédés produisent du fer à partir du minerai de fer, qui est nécessaire à la production d’acier. Pour ce faire, ils contrôlent et surveillent les processus de travail dans les hauts fourneaux, qui sont généralement automatisés. Ils assemblent des mélanges de différents types de minerai, de coke, de ferraille et d’agrégats et y ajoutent des matières auxiliaires telles que du sable de quartz et de la chaux, qu’ils utilisent ensuite pour remplir les hauts fourneaux. La production d’acier est comparable à la production de fer et a lieu également dans le haut fourneau. Pour ce faire, l’ingénieur de procédé calcule la quantité de métaux d’alliage nécessaire à la production. Au cours du processus dans le four, il vérifie régulièrement la température et la composition de la masse fondue. Effectuer un contrôle de qualité : L’ingénieur de procédé est non seulement responsable de la production de divers métaux et objets utiles, mais aussi du contrôle de la qualité, avant, pendant et après le processus de production. Avant chaque étape de la production, il contrôle les matières premières et les produits intermédiaires en comparant les données de la préparation avec les bordereaux d’expédition des matières. Il vérifie également régulièrement les pièces d’usure des machines et effectue des travaux d’entretien et de réparation : Si le contrôle de qualité révèle des défauts dans les machines en termes de pièces d’usure ou d’autres défauts, l’ingénieur de procédé est responsable de l’entretien et de la réparation. Par exemple, elle lubrifie les pièces mobiles et remplace les tuyaux ou les lignes.

Que sont les produits semi-finis ?

Dans le passé, la profession d’ingénieur de procédé pour les métaux était encore appelée mécanicien de procédé pour l’industrie métallurgique et des produits semi-finis – mais que sont les produits semi-finis ? Les produits semi-finis désignent des formes de matières premières préfabriquées de la forme la plus simple. Ils sont généralement constitués d’une seule matière première qui a été amenée dans la forme géométrique de base. Les produits semi-finis sont, par exemple, des profilés simples, des barres, des tubes et des plaques en métal. En tant qu’ingénieur de procédé, vous gagnez un bon salaire pendant votre formation et recevez également un très bon salaire dans votre profession ultérieure. En outre, il existe de nombreuses possibilités de formation avancée et de cours diplômants après l’apprentissage, ce qui peut encore augmenter vos possibilités d’emploi et votre salaire.

Où puissiez-vous travailler en tant qu’ingénieur de procédé ?

Les ingénieurs de procédé spécialisés dans la métallurgie du fer et de l’acier travaillent principalement dans l’industrie, notamment dans les usines métallurgiques, les hauts-fourneaux et les aciéries pour la production de fonte et d’acier. On les trouve également dans les fonderies et les usines de recyclage. Vos lieux de travail en un coup d’œil dans les usines métallurgiques, les hauts fourneaux et les aciéries dans les fonderies dans les usines de recyclage.

Quelles sont les heures de travail en tant qu’ingénieur de procédé métallurgique ?

Dans les usines métallurgiques, les hauts fourneaux et les aciéries, les machines fonctionnent à toute heure du jour et de la nuit et doivent être contrôlées et surveillées 24 heures sur 24. Le travail posté fait donc partie de cette industrie : Ce secteur permet de travailler tôt, tard, la nuit et le week-end. Le travail en équipe est possible en début, fin, nuit ou week-end. Les quarts de nuit, de dimanche et de jour férié sont payés séparément. Si vous travaillez à des heures appropriées, vous pouvez généralement vous attendre à recevoir un salaire supplémentaire en plus de votre salaire horaire réel.

Quel type de vêtements de travail sont portés par les ingénieurs de procédés travaillant dans l’industrie métallurgique ?

En raison des températures élevées et des gaz et vapeurs qui sont produits pendant le processus de travail des métaux, les ingénieurs de procédés portent des vêtements de protection appropriés. Le plus important est que les vêtements extérieurs soient résistants à la chaleur. Ils portent également des gants de sécurité et des protections respiratoires et auditives afin de ne pas mettre en danger leur propre santé.

Quel type de personne devez-vous être pour devenir ingénieur en procédés métalliques ?

Vous êtes fasciné par les procédés mécaniques de la production de métaux et vous pouvez les utiliser facilement. S’il y a des défauts, votre savoir-faire technique vous aidera à trouver rapidement la panne et à l’éliminer. Vous êtes également rapide à vous frayer un chemin dans les systèmes techniques. Macher : Vous aimez vous mettre au travail vous-même, car le travail pratique est ce qui compte le plus pour vous. En fin de compte, lorsque vous voyez les objets utiles terminés, vous savez ce que vous avez réalisé. Votre condition physique vous permet également de retravailler facilement les produits semi-finis à la main ou de charger les hauts fourneaux. Scientifique : Vous aimez non seulement vous mettre au travail, mais vous possédez également des connaissances scientifiques approfondies, notamment en chimie.

Formation ingénieur de procédé pour le métal

Le programme de formation des technologues des procédés métalliques est divisé en deux phases. Vous passez la première année et demie au Centre technologique, où vous acquérez toutes les compétences de base nécessaires. Cela inclut, par exemple, la manipulation d’outils et de machines. Cette étape est suivie de la première partie de votre examen final. Vous suivrez le reste de la formation dans l’entreprise. Vous y apprendrez des qualifications spécialisées spécifiques qui seront ensuite testées lors de votre examen final à la fin de la formation – par exemple, les procédés de production de l’acier.

Comment se déroule la formation d’ingénieur en génie des procédés métalliques ?

La formation d’ingénieur en génie des procédés métalliques est double et dure trois ans et demi. Pendant la formation pratique, vous travaillez dans l’entreprise de formation, pour les cours théoriques vous fréquentez l’école professionnelle. Cela se fait à des jours fixes de la semaine ou en bloc. La formation pratique et théorique est divisée en deux grandes parties : En première et deuxième année, vous apprendrez les bases, telles que la manipulation des outils à main et le contrôle des machines pour la fabrication des composants. La troisième année et le quatrième semestre sont davantage consacrés à l’approfondissement des connaissances de base et à la spécialisation. L’accent est mis sur la manière dont vous produisez des matériaux spécifiques et effectuez des contrôles de qualité généraux. À l’issue des trois ans et demi de formation, vous passerez votre examen final.

Qu’est-ce qu’un ingénieur de procédé pour le métal apprend à l’école professionnelle ?

À l’école professionnelle, vous apprendrez les principes théoriques et les pratiques qui sont importants pour la profession d’ingénieur de procédé. Cela inclut, par exemple, la connaissance de divers processus techniques, comme la technologie de production et d’essai ou l’ingénierie électrique. Afin que vous connaissiez également les aspects chimiques du travail en tant qu’ingénieur de procédé, vous vous familiariserez avec différents procédés chimiques à l’école professionnelle.

Domaine d’apprentissage 1 : Fabrication de composants avec des outils

Même si l’ingénieur de procédé effectue la majeure partie du travail avec l’aide de machines, certaines pratiques nécessitent encore un travail manuel. C’est pourquoi vous apprendrez à l’école professionnelle la manipulation correcte des outils à main et comment les utiliser pour fabriquer des composants.

Domaine 2 : Fabrication de composants avec des machines

Aujourd’hui, la plupart des éléments de construction sont fabriqués à la machine. Il y a certaines choses à prendre en compte : Par exemple, la quantité de chaque matière que vous mettez dans le haut fourneau ou la température que vous réglez. Afin qu’aucune erreur ne soit commise lors de la production des machines, vous apprendrez pas à pas à l’école professionnelle comment fonctionne le processus.

Domaine d’apprentissage 3 : Installation de systèmes techniques

Dans la technologie des procédés, de nombreux processus se déroulent automatiquement. Il vous appartient donc d’installer et de mettre en service les systèmes de contrôle nécessaires. Il faut les vérifier régulièrement, c’est pourquoi une bonne connaissance des aspects techniques de la production industrielle des métaux est particulièrement importante : Le terme “métallurgie” désigne l’ensemble des procédés d’extraction et de traitement des métaux et autres éléments utiles à la métallurgie. De nombreux métaux ne sont formés que par certains processus chimiques, tels que l’alliage. Dans l’école professionnelle, vous apprendrez toutes les techniques et tous les processus, de la séparation chimique aux procédés de formage.

Domaine d’apprentissage 4 : Production de matériaux

À la suite des processus métallurgiques, vous apprendrez les processus de travail concrets pour produire différents matériaux dans l’école professionnelle. L’un des matériaux les plus importants est l’acier, un alliage de fer à faible teneur en carbone connu pour ses propriétés telles que la dureté, la résistance à la rouille et la formabilité. En outre, vous apprendrez également à modifier les propriétés du matériel.

Domaine d’apprentissage 5 : Contrôle et optimisation de la qualité des processus

Même si de nombreux processus dans la technologie des procédés sont aujourd’hui automatisés, la surveillance du processus joue toujours un rôle majeur. C’est pourquoi vous apprenez à l’école professionnelle ce à quoi vous devez faire attention lors du contrôle et comment les processus peuvent être optimisés encore davantage.

Qu’est-ce qu’un ingénieur en génie des procédés pour le métal apprend dans la pratique ?

La formation pratique en entreprise est divisée en deux grandes parties et prépare les stagiaires de manière optimale à l’examen correspondant. La première partie s’étend généralement du premier au 18e mois de formation et se termine par l’examen intermédiaire. Après le 42e mois de formation (c’est-à-dire après trois ans et demi), les stagiaires passent leurs examens finaux. Dans la première partie de la formation pratique, l’accent est mis sur le travail manuel. Pour cette raison, les stagiaires apprennent à manipuler divers matériaux et matériels auxiliaires ainsi que divers matériels de travail et d’exploitation. Sur cette base, ils produisent les premiers composants et groupes de composants, tels que les tuyaux métalliques. La deuxième partie de l’unité pratique sert principalement à approfondir les connaissances acquises dans la première partie. Votre formateur vous enseignera également des compétences en matière d’organisation du travail dans le domaine de la logistique et vous montrera des procédures pratiques spécifiques. Par exemple, les stagiaires peuvent désormais contrôler les processus de production et vérifier les matériaux de manière indépendante. Ils mettent également en pratique leurs connaissances théoriques des procédés métallurgiques.

Trouver une formation – des milliers de places d’apprentissage gratuites sur Ausbildung.de
Apprentissage en tant qu’assistant de gestion du tourisme.